La représentation des corps nus, des natures mortes, des scènes de genre, et l’ érotisme sont une constante dans l’ oeuvre de l’ artiste.
Soutenu par un dessin très affirmé et des compositions volontairement doubles ou excentrées, l’ artiste est un coloriste qui maîtrise toutes les subtilités du clair-obscur pour mettre l’ accent sur le caractère érotique d’ une scène. Il élabore un véritable réseau iconique dont la multiplicité des points de vue n’ est pas sans évoquer les sources picturales de la renaissance italienne, de la peinture flamande, des expressionnistes germaniques, ou des estampes japonaises. Sans céder aux pièges de la copie détournée ou de la parodie manièriste, il remonte le courant de l’ histoire de l’ Art tout en faisant l’ éloge de la grande peinture.